Comment repérer les arnaques financières ?

repérer arnaques financières

La multiplication des placements financiers a créé un réseau annexe d‘arnaques financières. Généralement réalisées à travers un démarchage téléphonique, ces arnaques aux placements peuvent se révéler désastreuses pour les personnes qui en sont victimes. Si certaines sociétés mal intentionnées ont développé de nouvelles techniques, la plupart utilisent des ficelles qu’il est possible de détecter dès les premières minutes d’un échange.

Arnaque financière : attention au démarchage

Les arnaques au placement financier se font presque exclusivement par démarchage téléphonique. Ils peuvent survenir via des réseaux sociaux mais l’utilisation du téléphone permet de parler à un potentiel acheteur en direct et d’user de techniques de manipulation sans qu’il puisse voir un visage. Tout démarchage téléphonique provenant d’une société inconnue doit mettre la puce à l’oreille.

Les comportements qui peuvent laisser présager d’une arnaque

Avant même que le placement financier ne soit abordé, il est possible de détecter une potentielle arnaque. Dès les premières minutes, ces comportements doivent inciter à la prudence :

  • le conseiller se montre amical à l’excès ;
  • il parle de ses succès avec insistance, se vante d’être un expert depuis plusieurs années ;
  • le placement est vanté comme étant idéal mais il est peu connu ;
  • le conseiller vous donne l’impression de faire partie d’une petite liste de privilégiés.

Attention aux conseillers très insistants

Face à des acheteurs souvent très réticents, les sociétés ont mis au point des techniques de culpabilisation. Les conseillers ont appris à se montrer très insistants. Pour infliger une pression supplémentaire, le démarcheur peut prétendre qu’il s’agit d’une offre limitée au jour même ou culpabiliser le potentiel acheteur sur son aversion au risque. Une demande de paiement rapide, par chèque ou pire, en espèces, présage presque toujours d’une arnaque.

Le manque de professionnalisme

Un véritable conseiller en placements financiers se montre toujours professionnel : il évalue le besoin d’épargne, le profil d’investisseur mais aussi l’aversion au risque. Un démarcheur téléphonique ne pose généralement pas ces questions : son but est de vendre un placement, frauduleux ou non. Les arnaques financières peuvent aussi être détectées si la personne au bout du téléphone refuse de rencontrer un potentiel acheteur dans des locaux officiels.

Les techniques de manipulation les plus connues

La manipulation n’est pas l’apanage des conseillers commerciaux ou arnaqueurs. Mais les mêmes techniques sont utilisées pour forcer inconsciemment un potentiel acheteur à réaliser un placement à haut risque, voire frauduleux.

Le pied dans la porte

Cette technique consiste à proposer quelque chose de tout à fait abordable ou de demander peu pour obtenir beaucoup plus après. Elle permet au démarcheur d’engager une conversation sans se voir opposer un refus immédiat. Une fois que votre attention est retenue, il peut être plus difficile de dire non.

Demander trop pour obtenir ce que l’on veut

Il s’agit d’une technique opposée au pied dans la porte. Dans ce cas, le démarcheur propose un placement qu’il est impossible d’accepter tel qu’il est présenté. La proposition suivante, plus abordable, paraît alors plus séduisante.

Laisser entrevoir la liberté de choix

Un démarcheur téléphonique vous dira généralement que vous êtes tout à fait libre de vos choix. Cette technique permet d’instiller un sentiment de confiance chez la personne démarchée : celle-ci a l’impression d’avoir le contrôle.

Offrir un cadeau

La technique du cadeau n’est pas spécialement liée aux arnaques financières, toutes les sociétés en usent. Mais lorsqu’elle est couplée aux autres comportements, elle doit mettre la puce à l’oreille. Dans certains cas, elle permet à la personne démarchée de se sentir redevable.

Suivre le groupe

Pour justifier du succès d’un placement financier, un conseiller donnera généralement l’exemple d’autres personnes ayant fait fortune en quelques années. Si d’autres l’ont déjà fait, le comportement paraît plus approprié et plus rassurant.

Que faire si on soupçonne une arnaque ?

Les questions à se poser

Si lors du démarchage, vous avez accès à un ordinateur ou votre téléphone portable, vérifiez toujours que la compagnie est bien enregistrée au registre du commerce. Dans ce cas, vérifiez également que le placement proposé est bien autorisé et légal.

Si aucune vérification en direct n’est possible, posez-vous les questions suivantes :

  • avez-vous l’impression d’avoir affaire à quelqu’un de compétent ?
  • la personne au bout du téléphone a-t-elle l’air de répéter un scénario écrit à l’avance ?
  • pensez-vous pouvoir faire confiance au conseiller ?

Mettre fin au démarchage

Certains démarcheurs se montrent amicaux à l’extrême et il peut être difficile de couper court à la conversation. Si malgré tous vos refus polis, la personne insiste en vous proposant toujours plus de placements miraculeux, n’hésitez jamais à couper la conversation de façon nette. Exprimez clairement votre refus et raccrochez, même si vous lui coupez la parole.

Image : Quino Al sur Unsplash

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *