Comment justifier de son niveau en langue française ?

niveau langue francaise

L’apprentissage de la langue française n’est pas toujours facile pour les étrangers mais demeure un critère de nationalité. Pour justifier de la maîtrise de la langue au niveau requis par la législation, il faut pouvoir produire un ou plusieurs documents permettant de l’attester. Plusieurs solutions existent pour les étrangers qui souhaitent prouver leur connaissance du français.

L’apprentissage de la langue, un critère de nationalité

Parmi toutes les conditions requises pour acquérir la nationalité française, la connaissance de la langue est l’une des plus importantes. Une maîtrise insuffisante peut être un motif de rejet de la demande. Un étranger qui souhaite être naturalisé doit donc apprendre le français pour acquérir un certain niveau. Plusieurs documents permettent de prouver ces connaissances.

Quel est le niveau requis pour acquérir la nationalité ?

Pour établir un niveau de connaissances, la législation se base sur le CECRL, le Cadre européen de référence pour les langues. Les niveaux vont de A1 (découverte) à C2 (maîtrise de la langue). Pour obtenir la nationalité française, il faut justifier d’un niveau B1. Ce niveau atteste que la personne est capable de se débrouiller de manière autonome pour comprendre des situations courantes.
Pour acquérir le niveau B1, il faut pouvoir être autonome dans les situations suivantes :

  • comprendre l’essentiel d’une discussion quand un langage standard est utilisé, dans un contexte courant (travail, école, loisirs…) ;
  • se débrouiller seul en voyage dans une région où la langue est parlée ;
  • savoir parler de manière simple et cohérente de ses centres d’intérêts et de sujets familiers ;
  • pouvoir raconter simplement un événement ou une expérience, décrire des buts et savoir expliquer un projet ou une idée.

Les diplômes et attestations pour justifier de son niveau

Le diplôme du brevet

Le diplôme national du Brevet est passé par tous les élèves des classes de 3e pour valider la fin du collège et l’entrée au lycée. Mais ce diplôme n’est pas accessible uniquement aux adolescents. Il est possible de s’y inscrire à l’âge adulte en tant que candidat libre pour passer les épreuves. Il suffit de remplir le formulaire d’inscription avant la date limite et de fournir toutes les pièces justificatives.

Tout diplôme français de niveau 3

L’administration utilise souvent une nomenclature des diplômes par niveaux, notamment pour certains concours. Les niveaux sont classés de 3 à 8, le plus haut niveau étant le doctorat. Pour justifier de la maîtrise de la langue française, il est possible de passer n’importe quel diplôme français d’un niveau 3 ou plus. Le niveau 3 concerne le CAP/BEP et le niveau 4 concerne le baccalauréat.

Diplôme linguistique

Il existe plusieurs diplômes permettant d’apprendre le français en tant que langue étrangère. Deux au moins sont reconnus par le gouvernement pour justifier d’une maîtrise de la langue : le DELF (diplôme d’études en langue française) et le DALF (diplôme approfondi de langue française). Le premier est suffisant pour acquérir la nationalité mais le DALF permet de mettre toutes les chances de son côté.

Le test de connaissance du français

Sur tout le territoire français, il est possible de passer le TCF, test de connaissance du français. Il s’agit d’un document officiel délivré à l’issue de quatre épreuves :

  • Compréhension orale : QCM de 29 questions ;
  • Compréhension écrite : QCM de 29 questions après lecture d’un texte ;
  • Expression écrite : 3 exercices pour juger de la qualité de l’expression ;
  • Expression orale : épreuve individuelle réalisée à un examinateur.

L’ensemble des épreuves dure un peu moins de deux heures. Pour s’inscrire, il faut s’adresser au centre le plus proche de chez soi. Les résultats sont connus dans un délai d’environ 15 jours et en cas de réussite, l’attestation est valable deux ans. En cas d’échec, il est possible de repasser le test lors d’une prochaine session.

Le test d’évaluation du français

A Paris et en Ile-de-France, il est possible de passer le TEF (test d’évaluation du français) via la chambre de commerce et d’industrie. Les épreuves à passer sont les mêmes que pour le test de connaissances du français. La durée des sessions est la même mais les résultats sont souvent plus longs à arriver. Il faut compter entre 4 et 6 semaines pour obtenir une attestation dématérialisée.
Pour s’inscrire aux sessions, il est nécessaire de s’adresser à un centre agréé : on en compte 22 en Ile-de-France. Lors de l’inscription, il est demandé de fournir les documents suivants :

  • la photocopie d’une pièce d’identité avec photo et signature ;
  • une photo d’identité si le centre ne peut pas prendre votre photo le jour même.

Pour se préparer à l’examen, il existe une formation en ligne, accessible pour 39 euros. Elle permet d’accéder à de nombreuses fiches de cours et tests blancs.

Image : Rafael Garcin on Unsplash

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *